» NERFS algodystrophie du bras

algodystrophie du bras


Algodystrophie (Syndrome Douloureux Régional Complexe) (SDRC) du bras
 : pathologie longue et pénible, finissant toujours par guérir quasiment sans séquelles.
Troubles de lamicrocirculation (oedème, chaleur anormale) au niveau de la peau et tissus mous, atteinte des tendons (rétractions, aspect cicatriciel), des glandes sudoripares (excès de sueur), os (décalcification). Douleurs importantes, dysesthésies (des sensations anodines, comme le froid / chaud, deviennent douloureuses), allodynies (douleur au toucher) ou hyperpathie (douleur exagérée). Difficulté/incapacité à utiliser le membre touché avec pseudoparésie ou maladresse. Négligence cognitive du membre qui nécessite une attention particulière pour se mobilise :
-Le SDRC type 1 fait suite à un traumatisme souvent indirect sans lésion nerveuse précise, ou sans traumatisme. Les douleurs concernent une large région, voire un membre. Les troubles de circulation (oedème, chaleur) sont fréquents, de même que la décalcification et l’aspect cicatriciel de la peau. C’est la forme la plus fréquente, ou algodystrophie.
-Le SDRC type 2 ou causalgie : un nerf a été lésé localement, après un traumatisme ou une répétition de micro-traumatismes. Les tissus où se termine ce nerf sont hypersensibles sans anomalie (cause de conflit entre un patient et son chirurgien).
L’algodystrophie
évolue en 3 phases :
Phase chaude : douleurs disproportionnées, exacerbées par le moindre contact ou des sensations banales comme le froid, qui deviennent insupportables, un effort minime rebute. La peau est rouge, enflée, chaude. La surélévation du bras soulage un peu. Cette phase dure habituellement 1 mois, parfois beaucoup plus.
Phase froide : de 3 à 6 mois : la peau pâlit, devient moite, s’atrophie, les poils tombent et les ongles deviennent cassants. La douleur n’est plus permanente mais réapparaît dès le moindre mouvement un peu forcé.
Phase atrophique : l’œdème disparaît et fait place à des rétractions des tissus. La raideur s’installe.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.