» Anatomie pathologique générale Lipofuscinoses

Lipofuscinoses


Céroïdes-lipofuscines
Les pigments lipochromes : pigments intracellulaires complexes, associant des protéines, des lipides (triglycérides, cholestérides, céphaline, sphingomyéline, comportant des acides gras poly-insaturés oxydés). Les céroïdes sont au stade le moins mature, sans ions métalliques contrairement aux lipofuscines.
Les lipochromes sont des lipides peroxydés (radicaux libres) des diverses membranes cellulaires, en particulier des mitochondries, ce qui empêche leur dégradation complète. Formation de malondialdéhyde(MDA), qui établit des liaisons type base de Schiff entre aminés primaires, ceci altère les lésions des membranes cellulaires due aux radicaux libres, réaction possible avec les bases des acides nucléiques et donc perturbation de la synthèse des protéines cellulaires. Cette peroxydation est inhibée par des anti-oxydants(ascorbate, sélénium de la glutathion-peroxydase, vitamine-E (le tocophérol entre en compétition avec les radicaux libres peroxydes).
Ce sont des granulations basophiles, acidorésistants au Ziehl, intracytoplasmiques, de 1 à 3 jusqu’à 10 µ, brunes, non réfringentes, avec fluorescence spontanée jaune rouge aux UV, résistance aux solvants des lipides, positifs aux colorants lysochromes, PAS + Diastase résistant, résistants à la dépigmentation par les oxydants (différence avec les mélanines)
Ces caractères évoluent à-mesure de la polymérisation et de l'oxydation progressive du pigment : d'abord insolubilité et coloration par les lysochromes, suivies par la fluorescence spontanée, puis par la coloration au PAS, enfin par le Ziehl.
Le pigment de la maladie de Dubin-Johnson et celui de la pseudomélanose colique associent souvent, aux réactions caractéristiques des lipofuscines, certains caractères de type mélanine. La neuromélanine, des neurones du locus niger, est une forme de lipofuscine.
On distingue 4 formes de surcharges : parenchymateuses (autophagosomes), histiocytaires (phagosomes), hépatocytaires, par anomalies de l'excrétion des télélysosomes, céroïde-lipofuscinoses congénitales.
 
Surcharges parenchymateuses : Les lipofuscines sont un témoin du vieillissement cellulaire, ils apparaissent dans les : neurones, surtout du sympathique, myocarde, cellules de Leydig du testicule, réticulée corticosurrénaliene, hépatocytes centrolobulaires. Dégradation cumulative et irréversible de l'activité cellulaire, surtout des cellules incapables de renouvellement (neurones et fibres myocardiques).
L'atrophie brune du myocardepetit cœur brunâtre par forte accumulation de lipofuscines dans les fibres, surtout autour des noyaux. Elle complique une dénutrition grave et prolongée avec insuffisance myocardique parfois mortelle.
Maladie de l'intestin brun, de la face externe séreuse entérique, lors de syndromes de malabsorption (accumulation de lipofuscines dans les myocytes de la tunique musculaire, par carence en vitamine E).
Lipofuscinoses médicamenteuses : la chloroquine, chlorpromazine, amiodarone, provoquent une lipofuscinose du foie, fibrocytes, endothélium, épithélium tubulaire rénal (érythromycine, gentamycine).
 
Surcharges histiocytaires : témoigne d'une phagocytose excessive débordant les capacités normales de lyse des lysosomes.
Pigmentation des macrophages hépatiques au décours des hépatites (virales, toxiques, alcooliques), après nécrose ischémique du foie de choc. Ces macrophages sont intralobulaires, mais migrent ensuite dans les espaces portes. Le pigment provient de la phagocytose des débris d'hépatocytes lysés et est souvent associé à l'hémosidérine qui provient de la concentration de la ferritine hépatocytaire phagocytée.
Les histiocytoses lipochromes des déficits leucocytaires : accumulation de lipofuscines dans les macrophages lors du déficit en myeloperoxydase, et dans la maladie granulomateuse familiale ainsi que dans d'autres altérations des fonctions des polynucléaires sans déficit des radicaux oxydants par phagocytose excessive d'agents microbiens par les macrophages.
Les corps d'Hamazaki-Wesenberg  : corps céroïdes (sphéroïdes de 3 µ ou fusiformes jusqu’à 20 µ) des histiocytes des ganglions en cas d'histiocytose sinusale et dans la sarcoïdose.
On peut en observer dans la maladie granulomateuse familiale, mais aussi en dehors de tout déficit des phagocytes.
 
Surcharges hépatocytaires par défaut d'excrétion
La maladie de Dubin-Johnson
La maladie de Rotor
 
Céroïde-lipofuscinoses familiales : groupe de maladies familiales rares, avec accumulation de lipofuscines surtout dans les neurones et qui diffèrent par la date d'apparition et la durée d'évolution des signes. Les formes infantiles, juvéniles précoce et tardive ont une transmission récessive ; la formel adulte peut être dominante.
La forme juvénile tardive ou maladie de Batten peut servir de type de description
Elle est marquée par l'apparition, entre 5 et 10 ans, d'une détérioration mentale, de troubles cérébelleux et d'une cécité qui aboutissent à la mort en une dizaine d'années.
Les lésions correspondent à une surcharge en lipofuscines (ultrastructure en membranes curvilignes enchevêtrées) :
- des neurones de tout l'encéphale, avec une perte cellulaire moins sévère que dans la maladie de Tay-Sachs mais qui aboutit à une importante atrophie ;
- des cellules nerveuses de la rétine, conduisant à la disparition des cônes et bâtonnets et des cellules de la couche moléculaire externe ;
- des macrophages et aussi des lymphocytes.
Ce tableau d'idiotie amaurotique se distingue de celui de la maladie de Tay-Sachs par un début plus tardif et une évolution plus lente ainsi que par l'aspect particulier, au fond l'œil, de rétinite pigmentaire s'étendant à partir de la macula.
Le mécanisme de la surcharge paraît en rapport avec un déficit en peroxydase, constaté au moins dans les leucocytes.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.