» Biologie et génétique marqueurs biologiques

marqueurs biologiques


Marqueurs biologiques de tumeur : couramment utilisés en cancérologie pour la surveillance de l'efficacité d'un traitement ou d'une récidive précoce, ils peuvent aider au diagnostic ou être utilisés comme facteur pronostic.
Historique  : AFP découvert en 1964, l'ACE en 1965, le PSA en 1979 et les carbohydrates à partir de 1981.
Le marqueur biologique de tumeur aide au dépistage (prostate), au diagnostic (hCG), au pronostic et/ou surveillance du cancer. Il est synthétisé par la tumeur dans les liquides extracellulaires et les fluides biologiques.
En pratique, absence de marqueur tumoral pour tous les cancers, non spécificité d'organe, du fait de leur manque de spécificité, ils doivent être interprétés dans un contexte clinique et histologique. Leur nature est variée : glycoprotéine membranaire (CA 15-3, CA19-9, CA 125), une enzyme ou un dérivé (PSA, NSE), une hormone (hCG, calcitonine, Thyroglobuline) ou encore une Ig monoclonale.
Le marqueur biologique de tumeur est essentiellement utile dans la surveillance du traitement et l'évolution des récidives, parfois au bilan initial ou comme facteur pronostique.
Quelques marqueurs permettent un dépistage (calcitonine (si nodules thyroïdiens = carcinome médullaire de la thyroïde, hors contexte d’insuffisance rénale, syndrome paranéoplasique), PSA).
Les règles de prescription des marqueurs biologiques de tumeurs. Avant tout acte thérapeutique pour définir le taux de base qui est un éventuel facteur pronostic, dans certains protocoles thérapeutiques (le marqueur peut influer la décision thérapeutique ou la prescription d'examens complémentaires(suspicion de métastases).
Le temps de demi-vie (= cinétique de décroissance) ou le temps de doublement sont essentiels pour définir l'efficacité du traitement et/ou la détection précoce de récidive (importance de la cinétique, du nadir vs la valeur seuil). Les résultats obtenus mis en comparaison doivent être obtenus par le même laboratoire et/ou avec une trousse de réactifs identiques (même fournisseur).
Pour les marqueurs spécifiques d'organe comme le PSA, la TG ou l'hCG chez l'homme, le nadir est indétectable après résection totale Pour des marqueurs ubiquitaires (ACE, CA 125, CA 15-3, AFP) le nadir doit se situer dans une zone de référence. Le délai d'atteinte du nadir, influencé par la nature du traitement, dépend du type de cancer. Ainsi le nadir du PSA, est atteint entre 1 et 3 mois après prostatectomie, plus long après radiothérapie. Des logiciels permettent une analyse plus aisée des résultats.
Souvent, les délais de prescription des marqueurs biologiques après prescription initiale dépendent du schéma de traitement, mensuels jusqu'au nadir puis trimestriels, semestriels et annuels pour la surveillance.
C’est un élément fondamental de la surveillance du cancer notamment en cas de récidives curatives ou lorsque l'examen biologique est plus performant et/ou moins coûteux que tout autre examen paraclinique de surveillance surtout si le dosage présente une meilleur sensibilité.
 
L’interprétation  : en dehors de la cinétique déjà décrite ci-dessus. Résultat subnormal alors que la tumeur très volumineuse doit secréter ce marqueur biologique qui correspond à une saturation des réactifs utilisés (CA 19-9, hCG, AFP, CA 125, TG). Ce faux négatif est imparable si 1er prélèvement, sans antériorité de référence ni contexte clinique. Nécessité de dialogue entre le clinicien et le biologiste pour que ce dernier puisse adapter le dosage par des dilutions successives.
Augmentation ponctuelle de marqueur / taux initial après début de chimiothérapie (relargage du marqueur biologique sous l'effet d'une destruction tumorale importante). Cet effet pointe varie de 10 à 500 % selon la tumeur et la chimiothérapie utilisée. Le plus souvent observé dans les premiers jours post traitement (6 à 15 jours avec le CA 125, CA 15-3, hCG, AFP), il peut survenir après plusieurs semaines (ACE et tumeurs colorectales métastatiques).
 
 HCG
 
Dans les tumeurs pédiatriques du nourrisson, l'AFP est également un important marqueur notamment dans les tumeurs du sac vitellin ou des hépatoblastomes. Synthétisé à l'état fœtal, le taux sérique d'AFP du nouveau-né décroît rapidement durant la première année pour atteindre celui de l'adulte. La difficulté d'interprétation du taux d'AFP pour le nourrisson de moins d'un an est donc de déterminer si le taux d'AFP observé concerne la décroissance physiologique de l'AFP d'origine fœtale ou l'AFP d'origine tumorale. L'évaluation cinétique des taux permet sur 2 prélèvements distants de 15 jours d'avoir la réponse. Le temps de demi-vie de l'AFP étant de 7 jours, le délai entre les deux dosages permettra de valider la décroissance physiologique (le quart du taux initial à 15 jours), la stabilité ou l'augmentation des taux par une production tumorale.
 
NB : non spécificité de certains marqueurs, ainsi les taux d'Ag carbohydrates peuvent s'élever dans des situations non tumorales (inflammation, pathologie bénigne, états physiologiques comme le CA 125 lors du pic ovulatoire ou pendant la grossesse, le CA 19-9 ou le CA 15-3 lors de pathologies bénignes hépatiques, pulmonaires pancréatiques). Toutefois, les taux observés restent souvent modérés, avec une croissance plus lente des taux sanguins. II importe donc que cliniciens et biologistes échangent leurs informations pour déterminer avec le plus de précisions les causes possibles d'une élévation inexpliquée qui peut être physiologique, non spécifique voire un artefact technique. Exemple : CA 19-9 (cancer du pancréas / cancers digestifs). Cet oligosaccharide présente une homologie au groupe sanguin Lewis Les patients Lewis (a-, b-) soit 7 % de la population ne peuvent sécréter ce marqueur (risque d’interprétation erronée).
Il est également important de rappeler que si les techniques de biologie ont évoluées qualitativement, une erreur est malgré tout toujours possible et que rien ne remplace une confirmation sur un autre échantillon sanguin pour s'assurer de l'exactitude d'un résultat.
 
F Troalen, L Drouard. Du bon usage des marqueurs biologiques de tumeur. Nouveau cancérologue, 2011 ;4(1) :27-30


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.