» FOIE Elastose nodulaire du foie

Elastose nodulaire du foie


Elastose nodulaire hépatique : stade final de l’atrophie segmentaire du foie, prédominance féminine (70%), de 14 à 91 ans (médiane de 65 ans) avec douleurs de l’hypochondre dans 75%. Lésions souvent sous-capsulaires (80%), de 2 à 10 cm. Présence de vaisseaux épaissis, anormaux parfois thrombosés / reperméabilisés parfois dans toute la lésion, kystes biliaires dans 35%, qui peuvent se rompre avec réaction inflammatoire. Dans les lésions précoces : parenchyme collabé avec occasionnels îlots d’hépatocytes et prolifération canalaire biliaire avec peu / pas d’élastose. La réaction canaliculaire diminue et l’élastose croît, avec plus tard une élastose avec petits îlots éparpillés d’hépatocytes normaux.
Diagnostic différentiel :
Amylose : rouge congo +
Hémangioendothéliome épithélioïde . matrice amphophile qui peut imiter une élastose nodulaire, surtout dans les zones paucicellulaires. La composante cellulaire présente un polymorphisme nucléaire et des vacuoles cytoplasmiques.


Immunohistochimie : marqueurs endothéliaux F VIII, CD34, CD31 + dans 99%, 70% et 66%.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.