» Médecine du sport Fracture de fatigue du sacrum

Fracture de fatigue du sacrum


La fracture de fatigue du sacrum : lésion exceptionnelle, de découverte récente, du fait des progrès de l'imagerie. Clinique stéréotypée, décrite chez les coureurs à pied, sur longue distance, plus fréquente chez l'homme (avec un âge de moyen de 36 ans) que chez la femme (avec un âge moyen de 22 ans). Un diagnostic précoce, confirmé par l'imagerie, permet d'éviter des soins inutiles.
Clinique : douleurs sacro-iliaques, toujours mécaniques avec impotence, +/- irradiations lombaires ou vers la partie haute de la cuisse. La douleur se manifeste en position assise monopodale, et les manœuvres de provocation sacro-iliaque sont positives. Absence de signes objectifs de pathologie lombaire ou sciatique. A distance du début des symptômes, l'impotence devient moindre.
L'imagerie est incontournable, la radiographie est inutile en diagnostic précoce. Tardivement, le cal peut être visible sous la forme d'une condensation, mais le sacrum est toujours difficilement analysable.
La scintigraphie montre la zone pathologique, sans diagnostic formel. Le scanner est performant après 3 à 4 semaines avec trait de fracture. Plus tôt : IRM qui montre des signes indirects de fracture de fatigue dans l'os spongieux (oedème intra-osseux) sans toujours montrer le trait de fracture, qui ne devient visible qu'après. Il est capital d'analyser les différentes séquences de l'IRM (T1, T2, T1 avec injection).
Causes : majoration de l'entraînement, anomalie plantaire, inégalité de longueur des membres inférieurs, hyperlordose, trouble du métabolisme phosphocalcique
L'évolution est spontanément favorable avec reprise de l'entraînement entre deux mois et demi et quatre mois et demi.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.