» Embryon - foetus syndrome d'alcoolisation fœtale

syndrome d’alcoolisation fœtale


Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), ou embryofœtopathie alcoolique, est une intoxication alcoolique de l'embryon ou du fœtus dû à la consommation gravidique d'alcool de la mère, qui perturbe le développement des organes, avec malformations, déficiences intellectuelles / troubles congénitaux / du comportement et une modification du visage.
Paul Lemoine, décrit en 1968 de façon exhaustive ce syndrome.
Épidémiologie : en France touche 1 % des naissances, et 1ère cause de retard mental non génétique. Pendant la grossesse, 5 % des femmes consomment 3 verres d'alcool en moyenne par jour, ce qui constitue déjà un danger pour l'enfant à naître. Les spécialistes estiment aujourd'hui que le risque apparaît dès le premier verre.
Physiopathologie :L'alcool est tératogène et neurotoxique. Les effets physiologiques touchent trois domaines : les traits faciaux, le SNC et la croissance (poids, taille et périmètre crânien).
Le risque d'atteinte neurologique irréversible du fœtus dépend de la dose reçue/ durée d'exposition / période d'exposition (très nocif pendant l'organogenèse, entre 10 jours et 10 semaines d'aménorrhée). L'alcool passe la barrière placentaire, puis passe dans le foie fœtal, immature, sans les moyens de détoxification d'un adulte. Les lésions, une fois constituées, sont définitives.
Période d'exposition
Quelques effets possibles
Premiers jours
Peut empêcher l’ovule de s’implanter
Entre la troisième et la quatrième semaine
Conséquences mineures sur le crâne et sur certaines parties du visage de l’embryon
Jusqu’à la septième semaine
Peut faire fendre le palais et les lèvres
Septième semaine
Peut causer des malformations au niveau des organes génitaux, du cœur et du diaphragme du fœtus
Deuxième trimestre
Effets importants sur la motricité et probabilité d’un avortement spontané qui ne cesse d’augmenter
Troisième trimestre
Croissance du fœtus très ralentie, accouchement prématuré
Enfin, la myélinisation des neurones se voit retardée ; la rapidité et le bon passage des influx nerveux sont, de ce fait, compromis, avec retard mental, comportement instable, difficultés à être autonomes. Atteinte du système immunitaire et donc risque infectieux accru
Critères diagnostiques : triade caractéristique :
Retard de croissance intra-utérin : harmonieux, qui touche à la fois le poids, la taille, et le périmètre crânien. Les enfants naissent plus frêles, plus fragiles, et souvent prématurément ;
Dysmorphie cranio-faciale : synophris (sourcils se rejoignant), fentes palpébrales rétrécies en bas et en dehors, ensellure nasale marquée, oreilles basses et décollées, microrétrognatisme, lèvre supérieure mince et convexe, narines antéversées (tournées exagérément vers l'avant), philtrum long et bombant en verre de montre ;
Malformations : dans 25 % des cas, du SNC (spina bifida), cœur, appareil urinaire, fente palatine etc. ;
Troubles psychiatriques : après la naissance, parfois dans l'enfance ;
Syndrome de sevrage alcoolique immédiat : avec tremblements, troubles du sommeil, convulsions, vomissements
Hyperactivité pendant l'enfance avec irritabilité, déficit de l'attention, troubles de la concentration,
Retard mental : des études ont démontré qu'une consommation de 3 verres d'alcool par jour par la mère entraîne une perte moyenne de 7 points de QI,
Troubles du tonus musculaire, de la mémoire, de la motricité fine.
Un enfant est atteint d’EAF, lorsque la malformation congénitale est jugée moins sévère que celle rencontrée dans le cadre d'un SAF. La différenciation s’effectue sur base du nombre de symptômes présents chez le sujet.
Voir en ligne : http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndro... › http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'alcoolisation_foetale


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.