» COLON Lipome et polypose lipomateuse

Lipome et polypose lipomateuse


lipome (11) : rare au niveau du colon droit (mais second en fréquence après l’adénome), toujours sous-muqueux, avec possibilité d’intussusception, diagnostiqué facilement en imagerie. Les lipomes digestifs sont rares (2 % des tumeurs bénignes du tube digestif), surtout du côlon ascendant et valvule de Bauhin. Il est bien limité, ovale, jaune développé à partir de la sous-muqueuse, sessile ou pédiculé, de taille variable jusqu'à 10cm. Non diagnostiqué à la biopsie (qui sont trop superficielles). Endoscopie : #0, #1, Lipome de la valvule iléocoecale , Valvule iléo coecale lipomateuse, Histologie

Rares cas décrits de polypose lipomateuse du côlon Ann Pathol. 2009 Oct ;29(5):421-3, entre 26 et 75 ans (H/F = 1), parfois associée à une lipomatose des autres segments du tube digestif, en particulier l'intestin grêle, le péritoine, voire des lipomes sous-cutanés, sans association avec un Launois-Bensaude. Nombre parfois élevé de polypes (plusieurs centaines), sur tout le côlon (surtout côlon descendant et sigmoïde). Possibilité d'obstruction / ulcération / hémorragie / invagination intestinale, 20% des lipomes sous muqueux ont un syndrome de Cowden souvent révélés par ce lipome Mod Pathol. 2017 Dec 1.

Diagnostic différentiel : Seul le syndrome de Cowden par mutation du gène PTEN, en 10q, peut comporter des polypes coliques lipomateux et une lipomatose de la sous-muqueuse au contraire des autres polyposes dont les polypes sont de nature différente.

La pneumatose colique = pseudolipomatose provient d'air insufflé dans la paroi intestinale au cours d'une endoscopie. Au plan microscopique, la présence d'air peut simuler la présence d'amas d'adipocytes dans la muqueuse ou la sous-muqueuse colique, mais la petite taille des lésions les différencie d'un véritable lipome. Les bulles d'air sont parfois accompagnées d'une réaction inflammatoire à corps étranger, qui est absente dans les lipomes. S-100 + membranaire et nucléaire dans les lipomes absent des pseudolipomatoses, les vacuoles sont grandes régulières dans les lipomes (92% vs 7%) avec des cellules fusiformes (80% vs 0%) peu d’atteinte des amas lymphoïdes muqueux (12% vs 80%) Mod Pathol. 2017 Dec 1. http://www.pathologyoutlines.com/colontumor.html#lipoma
 
Certains peuvent montrer des cellules stromales atypiques et ainsi simuler la malignité.
- quelques cas de lipomatose de la valve iléo-cæcale ou d’autres portions du colon ont été décrits et peuvent être confondues radiographiquement avec une tumeur.

(1) Rosai J. Small bowel. In : Rosai J, ed. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996. p. 667-710.
 (11) Bosman FT, Carneiro F, Hruban RH, Theise ND. WHO classification of tumours of the digestive system. 4th edition ed. Lyon : International agency for research on cancer, 2010.
http://www.pathologyoutlines.com/colontumor.html#lipoma
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.