» VAISSEAUX SANGUINS Vascularites associées aux néoplasies

Vascularites associées aux néoplasies


Vascularites associées aux néoplasies : représentent 3 à 8% des vascularites, l'évolution parallèle des deux pathologies suggère un lien de causalité. La vascularite peut précéder la découverte du cancer de plusieurs mois. Les vascularites leucocytoclasiques sont les plus fréquentes. Des vascularites du type PAN, granulomateuses, ou purpura rhumatoïde, ont été rapportées. Les manifestations cutanées et la fièvre sont les plus fréquemment rencontrées, les atteintes articulaires ou neurologiques étant plus rares. Les hémopathies associées aux vascularites sont principalement les leucémies à tricholeucocytes et les myélodysplasies mais aussi les lymphomes malins hodgkiniens ou non. Quant aux tumeurs solides, elles sont préférentiellement bronchiques, coliques ou rénales.
L'évolution de la vascularite est marquée le plus souvent par une corticosensibilité et par une autonomie vis-à-vis de la néoplasie sous-jacente. Le mécanisme de ces vascularites est inconnu.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.