» RECTUM NECROSE SECONDAIRE AU KAYEXALATE

NECROSE SECONDAIRE AU KAYEXALATE


Nécrose secondaire au Kayexalate : le traitement par Kayexalate peut être responsable d’ulcères, perforations, pseudomembranes et d’une nécrose +/- marquée parfois transmurale, léthale dans certains cas(118). Ces lésions peuvent s’observer dans tout le tube digestif (119)


(118) Lillemoe KD, Romolo JL, Hamilton SR, Pennington LR, Burdick JF, Williams GM. Intestinal necrosis due to sodium polystyrene (Kayexalate) in sorbitol enemas : clinical and experimental support for the hypothesis. Surgery 1987 ; 101(3):267-72.
(119) Rashid A, Hamilton SR. Necrosis of the gastrointestinal tract in uremic patients as a result of sodium polystyrene sulfonate (Kayexalate) in sorbitol : an underrecognized condition. Am J Surg Pathol 1997 ; 21(1):60-9.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.