» RECTUM POLYPE ET POLYPOSE HYPERPLASIQUE (METAPLASIQUE)

POLYPE ET POLYPOSE HYPERPLASIQUE (METAPLASIQUE)


Polypes hyperplasiques : ces polypes sont le plus souvent sessiles, de petite taille ne dépassant que rarement 5 mm de diamètre, toutefois ils peuvent être pédiculés ou de grande taille (juqu’à quelques centimètres). Le polype hyperplasique est une lésion fréquente qu’on peut retrouver après examen attentif dans 30 à 50% des sujets adultes.
Histologie : glandes allongées avec des replis intra-luminaux donnant un aspect en dents de scie, le noyau est en situation basale, le cytoplasme est abondant, mucineux, la surface apicale a un aspect micropapillaire, on note par ailleurs un épaississement de la membrane basale, bien mis en évidence en HE. Présence assez fréquente de cellules de Paneth jusque dans 8% des cas. Possibilité de formes mixtes sous forme de polypes à la fois hyperplasiques et adénomateux appelés aussi adénomes " serratés " ou festonnés (202), avec l’architecture en dents de scie des polypes hyperplasiques et les atypies du polype adénomateux (stratification nucléaire, mitoses, N/C élevé, nucléoles) (203 ;204).
Il existe une variante inversée du polype hyperplasique prédominant dans le côlon droit avec un mode de croissance endophytique et pénétration possible de la musculaire muqueuse (227-229).
Le polype hyperplasique pur ne présente pas de risque significatif de dégénérescence cependant, un risque augmenté de façon significative existe dans les cas de polypose hyperplasique (voir pronostic du côlon)(207).
Il a été décrit par un seul auteur (208) une variété particulière de polype intermédiaire entre le polype de Peutz-Jeghers et le polype juvénile (polype myoglandulaire et inflammatoire), sous forme de polypes rouges, pédiculés, prédominant dans le colon gauche et le sigmoïde avec du tissu de granulation inflammatoire, une prolifération de muscle lisse et des glandes hyperplasiques parfois kystiques.
Polypose hyperplasique : semble être associé à un risque accru de CCR, important dans une série (37), ce risque semble néanmoins corrélé à la présence de dysplasie sous forme de polypes mixtes ou adénomateux.
Les critères de diagnostic sont :
-> 5 polypes hyperplasiques proximaux au sigmoïde, dont > 10 mm ou polype(s) hyperplasique(s) et apparenté au premier degré avec polypose hyperplasiques ou > 30 polypes hyperplasiques de toute taille dans tout le colon (38).
Le plus souvent asymptomatique, parfois hémorragie rectale. Possibilité de mutations de Kras, de MSI-L ou mutations de p53.

(37) Leggett BA, Devereaux B, Biden K, Searle J, Young J, Jass J. Hyperplastic polyposis : association with colorectal cancer. Am J Surg Pathol 2001 ; 25(2):177-84.

(38) Burt.R., Jass JR. Hyperplastic polyposis. In : Hamilton SR, Aaltonen LA, eds. Tumours of the digestive system. Pathology and genetics. Lyon : IARCC Press ; 2000. p. 135-6.

(202) Fenoglio-Preiser CM. When is a hyperplastic polyp not a hyperplastic polyp ? Am J Surg Pathol 1999 ; 23(9):1001-3.

(203) Tateyama H, Li W, Takahashi E, Miura Y, Sugiura H, Eimoto T. Apoptosis index and apoptosis-related antigen expression in serrated adenoma of the colorectum : the saw-toothed structure may be related to inhibition of apoptosis. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(2):249-56.

(204) Kang M, Mitomi H, Sada M, Tokumitsu Y, Takahashi Y, Igarashi M et al. Ki-67, p53, and Bcl-2 expression of serrated adenomas of the colon. Am J Surg Pathol 1997 ; 21(4):417-23.

(207) Leggett BA, Devereaux B, Biden K, Searle J, Young J, Jass J. Hyperplastic polyposis : association with colorectal cancer. Am J Surg Pathol 2001 ; 25(2):177-84.

(208) Nakamura S, Kino I, Akagi T. Inflammatory myoglandular polyps of the colon and rectum. A clinicopathological study of 32 pedunculated polyps, distinct from other types of polyps. Am J Surg Pathol 1992 ; 16(8):772-9.

(227) Tateyama H, Li W, Takahashi E, Miura Y, Sugiura H, Eimoto T. Apoptosis index and apoptosis-related antigen expression in serrated adenoma of the colorectum : the saw-toothed structure may be related to inhibition of apoptosis. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(2):249-256.

(228) Kang M, Mitomi H, Sada M, Tokumitsu Y, Takahashi Y, Igarashi M et al. Ki-67, p53, and Bcl-2 expression of serrated adenomas of the colon. Am J Surg Pathol 1997 ; 21(4):417-423.

(229) Torlakovic E, Skovlund E, Snover DC, Torlakovic G, Nesland JM. Morphologic reappraisal of serrated colorectal polyps. Am J Surg Pathol 2003 ; 27(1):65-81.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.