» ARTICULATION Souris articulaire

Souris articulaire


Souris articulaires (3) : libres ou fixés à la synoviale, d’origine traumatique, dégénérative ou inflammatoire.
Les formes fibrineuses, +/- molles et friables, surface luisante lisse, de la taille de grains de riz, on peut les voir dans les gaines tendineuses et bourses, elles ne bloquent pas l’articulation.
Formes octéochondrales ou cartilagineuses : se voient lors de : chondromatose synoviale, corps chondroïdes lâches par avulsion cartilagineuse soit directe soit par déchirure ligamentaire, souvent isolé de 0.1 à 2 cm, planoconvexe ou concavoconvexe (cartilage + parfois os sous-chondral viable), suite à une ostéonécrose ou ostéochondrose (cartilage + parfois os sous-chondral nécrosé +/- couche de fibrine), suite à des ostéophytes, à partir de fragments de ménisque (fibrocartilage avec couche de matériel amorpohe, éosinophile, possibilité de prolifération cellulairre avec des cellules d’aspect + fibroblastique que cartilagineux.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.