» NERFS Neuropathies des hypoglycémies

Neuropathies des hypoglycémies


Neuropathies des hypoglycémies : Outre les épisodes multiples d’hypoglycémie avec confusion et troubles du comportement, une prise de poids est fréquente. Ces épisodes d’hypoglycémie se reproduisent parfois des années, souvent la nuit, à distance des repas.
Puis, un déficit moteur ou sensitivomoteur symétrique des 4 membres apparaît. Début par troubles distaux avec impression de brûlure / engourdissement, troubles objectifs non nets, dans la moitié des cas déficit moteur proximal, ROT diminués et achilléens abolis.
L’évolution est très lente, sur des années dans la plupart des rares cas rapportés.
EMG : dénervation + diminution du potentiel d’action moteur, sans altération de la vitesse de conduction (atteinte axonale pure). La biopsie musculaire montre une atrophie neurogène non spécifique. Les biopsies du nerf saphène externe montrent une perte axonale, en autopsie : perte des motoneurones de la corne antérieure de la moelle.
Diagnostic : neuropathie axonale à prédominance motrice, acrale mais aussi de la partie proximale des MI, d’installation lentement progressive. Hypoglycémie organique par insulinome. Présence de troubles centraux, troubles du comportement ou malaises avec perte de connaissance, orexie et importante prise de poids.
Traitement : après exérèse chirurugicale de l’adénome, l’évolution est favorable mais la progression ou la récidive des troubles neurologiques peut survenir en cas de persistance de tumeur insulinosécrétante.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.