» CERVEAU Leucoencéphalite toxique

Leucoencéphalite toxique


Leucoencéphalopathie toxique : se voit avec de nombreux produits, RTE, chimiothérapie et drogues illicites dont l'héroïne (mortalité dans près de 25% des cas avec atteinte pyramidale, réflexes pseudobulbaires, parésie spastique, choréoathétose puis pyrexie centrale. On ne connaît pas les raisons (dysfonction mitochondriale, hypoxie, atteinte tissulaire directe.
Radiologie : non spécifique, lésions profondes de la substance blanche et du tractus pyramidal hyperintenses en T2 et des noyaux gris profonds,.
Histologie : dégénérescence spongiforme extensive et vacuolisation de la substance blanche profonde + macrophagie variable, perte axonale profonde, axones dégénérés avec sphéroïdes , démyélinisation.
Diagnostic différentiel : une vacuolisation diffuse est non spécifique (pathologies métaboliques, lors du Creutzfeldt-Jakob et autres prions, méthanol. SEP (forme Baló) souvent d'évolution continue, fatale, chez des orientaux, jeunes, avec des couches alternées, concentriques de tissu myélinisé et non myélinisé, inflammation périvasculaire, et infiltrat histiocytaire, gliose + fibres de Rosenthal. Dans la leucoencéphalite toxique, atteinte diffuse de la substance blanche.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.