» Larynx, Hypopharynx, Trachée Trachée Pathologie non néoplasique

Pathologie non néoplasique


Pathologie non néoplasique.
 la trachéopathie ostéoplastique de multiples petits nodules sous-muqueux constitués d’os et de cartilage matures, originaires du cartilage trachéal, d’étiologie indéterminée (3 ;4), décrit en association avec un kyste hydatique du foie fistulisé dans la bronche (74). Image histologique
Des nodules rhumatoïdes ont été rarement décrits au niveau de la trachée avec une arthrite rhumatoïde (3).
 
Infections : L’adénovirus, chez les immunodéprimés peut être létal et est associé à des ulcérations du larynx et trachée (AJCP 2003 ;120:575), trachéite diphtérique (Macroscopie : lame virtuelle), blastomycose
Trachéite bactérienne : rare mais moins que l'épiglottite aiguë. Clinique de type croup (toux aboyante, stridor et fièvre), mais ne répond pas aux corticoïdes + épinéphrine nébulisée (décompensation aiguë respiratoire)donc y penser à ce moment. Inflammation de l'arbre respiratoire avec des membranes mucopurulentes +/- adhérentes (répercussions majeures au niveau du cartilage cricoïde car zone la + étroite du larynx avec obstruction par œdème sous-glottique et membranes. Signes intermédiaires entre l'épiglottite et le croup. Pathologie pédiatrique (moyenne de 4 ans)


En phase aiguë apparition rapide de fièvre, stridor, tachypnée, détresse respiratoire, leucocytose, toux indolore après un prodrome d'infection respiratoire haute.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.