» GLANDES SALIVAIRES Autres sialadénites

Autres sialadénites



Sialadénite à cellules géantes  : hormis la réaction granulomateuse de la sar­coïdose / tuberculose / chéilite gra­nulomateuse de Miescher, on peut observer une réaction à cellules géantes :


- des glandes salivaires accessoires, au contact d'une mucocèle par extravasation, où les cel­lules géantes sont mêlées à des mucophages mononucléés ;


- de la sous-maxillaire et de la sublin­guale, au contact de microlithes ;


-dans les glandes salivaires principales, et notam­ment la parotide, après sialographie avec produit de contraste lipo- ou hydrosolu­ble : celui-ci peut être objectivé dans le cytoplasme de macrophages mono ou multinucléés.


 


Sialadénites allergiques : rares. Les allergènes en cause sont très variés : pollens, métaux lourds, médicaments, surtout phénylbutazone et furantoine. Ils peuvent atteindre les glandes salivaires par voie hématogène ou par voie canalaire.


-Histologie : de sialadénite aiguë, avec infiltrat inflammatoire polymorphe, périvasculaire et/ou péri­canalaire, puis interstitiel, parfois riche en PNE avec des altérations épithéliales d'intensité variable. Le diagnostic peut en être évoqué au plan clinique devant le caractère fugace des symptômes, rétrocédant à l'arrêt de l'exposition à l'allergène, et la présence d'une éosi­nophilie sanguine et ou salivaire.


Histopathologie bucco-dentaire et maxillo-faciale


Le Charpentier Y, Auriol Michelle. Masson


http://www.pathologyoutlines.com/topic/salivaryglandssialadenitis.html



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.