» TISSU ODONTOGENE Implants dentaires

Implants dentaires


Implants dentaires : pour combler le vide suite à la perte d'une ou de plusieurs dents et/ou à être le support d'une prothèse. Il peut s'agir :
- de matériaux de substitution - destinés à combler une cavité endo-osseuse ou à être apposés à la surface de l'os - dont la nature est très variable : greffons osseux, substances ou structures exogènes (corail, poudres, films synthétiques) ;
- de prothèses, réalisant des implants dentaires prothétiques qui ne sont qu'une partie des implants prothétiques utilisés en chirurgie maxillo-faciale réparatrice.
Ils sont constitués de matériaux bio-compatibles ou biomatériaux. Selon la qualité de la surface implantaire on distingue :
- des implants bio-inertes, n'interagissant pas avec l'organisme. Il s'agit d'implants métalliques (ex : en titane) ou en céramiques (ex : Zircone) bio-inertes, leur surface peut être lisse, rugueuse ou poreuse ;
- des implants bio-actifs dont la surface interagit avec l'organisme parce qu'elle est recouverte d'un matériau partiellement ou totalement résorbable ( ex : Hydroxyapalite).
Implants juxta-osseux, dits sous-périostés. : lames ou grilles prenant largement appui à la surface externe de la corticale de l'os, à laquelle ils sont ancrés par l'ostéogenèse périostée suscitée par leur pose et leur présence.
- Les implants endo-osseux ou transosseux mis en place perpendiculairement ou obliquement par rapport à la surface de l'os, après forage d'une cavité traversant successivement le périoste, la corticale, l'endoste et le spongieux ; cylindriques ou cylindro-coniques, ils sont mis en place par compaction ou par vissage.
Quelle que soit sa topographie, l'implant peut être : non enfoui (donc en communication immédiate avec le milieu buccal) ou enfoui, procédé opératoire nécessitant une ré-intervention quelques mois après, pour dégager la tête de l'implant en vue d'y adapter la prothèse
On recherche l'obtention d'une contention de l'implant par l' ostéogenèse péri-implantaire néoformée avec contact direct de l'os et de l'implant, sans interposition d'un autre tissu, notamment fibreux = ostéocoaptation, dans celle-ci, le contact os-implant est aussi abrupt qu'intime. lorsque la surface de l'implant est recouverte d'une couche bio-active, on parle plutôt d' ostéo-intégration  ; celle-ci est caractérisée par un interface diffus (non abrupt) avec échange de matériaux entre implant et os.
Quelle que soit la qualité et la quantité de l'ankylose osseuse anatomique ainsi obtenue, il s'agit d'une ankylose, dont les propriétés mécaniques sont différentes de celles de l'articulation alvéolo-dentaire physiologique du fait de l'absence de parodonte / cément / ligament périodontal.
Histologie : après la solution de continuité opératoire initiale (forage de la cavité destinée à recevoir l'implant) avec hématome et phénomènes de détersion, on observe une régénération
- indifférenciée au début avec tissu conjonctif jeune, œdémateux, riche en vaisseaux et en cellules d'allure fibroblastique ;
- puis différenciation ostéoblastique, avec au contact des dépôts d’ostéoïde en amas ou en lacis intercellulaire, puis l'ostéogenèse devient plus abondante, mature, lamellaire, se minéralisant progressivement et s'organisant architecturalement : les travées s'orientent progressivement parallèlement à la surface de l'implant, lorsque celle-ci est lisse ou en suivent les sinuosités (aspérités, spicules, spires) lorsqu'elle est rugueuse ou irrégulière (vis). Elles sont le siège d'un remodelage actif durant plusieurs mois.
Il se forme un manchon osseux +/- continu et résistant.
Réparation des tissus mous péri-implantaires : parallèle à la régénération osseuse :
- La cicatrisation aboutit à une fibrose avec faisceaux collagènes parallèles à la surface en cas d'implant lisse et perpendiculaires à celle-ci en cas d'implant poreux.
- La régénération épithéliale recouvre la tête de l'implant si celui-ci est enfoui, et vient, sinon, s'insérer à son collet. La qualité de la régénération et de l'attache épithéliale à la surface de l'implant est essentielle pour la réussite de l'implantation car elle empêche la formation de poches parodontales.
Echecs : souvent par mauvaises indications, plutôt que de véritables fautes opératoires, avec mauvaise estimation : de la place disponible pour l'implant, des contraintes mécaniques auxquelles il sera soumis ou de l'état préalable de l'os porteur d'une ostéopathie raréfiante, notamment ostéoporose qui peut expliquer une insuffisance ou un retard à l'ostéogenèse péri-implantaire.
- En dehors des complications flagrantes (sepsis initial ; fracture de l'implant, migration de l'implant), la fibrose péri-implantaire avec descellement rappelant le descellement aseptique des prothèses. La symptomatologie en est proche : impotence fonctionnelle, douleurs, mobilité anormale, liseré clair radiotransparent péri-implantaire. Au lieu d'obtenir une ankylose osseuse peri-implantaire, c'est une ankylose fibreuse, voire une véritable pseudoarthrose fibreuse péri-implantaire, qui est obtenue, avec manchon +/- épais de faisceaux collagènes orientés parallèlement à la surface de l'implant, pauvre en fibroblastes et dépourvus d'infiltrats inflammatoires. Une telle ankylose ou pseudarthrose fibreuse, aux qualités mécaniques médiocres, est le plus souvent apparemment primitive et alors probablement liée à des contraintes et à des sollicitations mécaniques anormales, comme le sont les pseudarthroses des os des membres. Elle peut en outre être provoquée par l'utilisation de matériaux de comblement, notamment non résorbables (poudres inertes) qui ; de ce fait, doit être proscrite.
Histopathologie bucco-dentaire et maxillo-faciale

Le Charpentier Y, Auriol Michelle. Masson



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.