» Traumatologie Traumatisme de la vésicule biliaire

Traumatisme de la vésicule biliaire



Traumatisme de la vésicule biliaire :


Les lésions de la vésicule biliaire sont classées en trois types principaux.


Les contusions : avec évolution vers une cholécystite alithiasique puis la gangrène / perforation.


Les ruptures avec perforation / lacération.


Les arrachements vésiculaires : lors de plaies étendues au lit vésiculaire, la vésicule peut être partiellement ou totalement désinsérée avec rupture du canal et de l’artère cystique.


Les lésions de la voie biliaire principale correspondent à des ruptures ou des sténoses.


Les ruptures partielles ou complètes de l’hépatocholédoque sont exceptionnelles.


Elles siègent habituellement aux points fixes, le hile et le segment intrapancréatique.


Les lésions les plus fréquentes sont des sténoses cicatricielles dans les suites d’hématomes disséquants du pédicule hépatique, ou en postopératoire.


Aspects d’imagerie :


Epanchement localisé périvésiculaire, hyperdensité du contenu de la vésicule (hémobilie) et épaississement localisé ou interruption de sa paroi. Une petite vésicule de contours mal définis se voit lors de ruptures / avulsions. Chercher : lacérations hépatiques / hypodensités périportales juxtavésiculaires, cholépéritoine, gros hématome de la loge vésiculaire, lors de rupture de l’artère cystique dans un tableau clinique généralement bruyant, dominé par des signes hémorragiques.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.