» CERVEAU Kyste pinéal

Kyste pinéal




Kyste pinéal Arch Pathol Lab Med. 2010 Mar ;134(3):404-16 : devient symptomatique à partir de quelques cm, chez des femmes jeunes avec céphalées, troubles visuels, vomisssements, hydrocéphalie +/- signe de Parinaud, rarement apoplexie.


Radiologie : bien limité, uniloculaire à paroi fine, liquide hyperintense en T2


Macroscopie : couvert par des leptoméninges et du parenchyme pinéal comprimé , kyste à contenu jaune, à surface lisse.


Histologie : paroi hypocellulaire, de tissu astrocytique compact pilocytique et fibrillaire, GFAP +, NF -, avec quelques fibres de Rosenthal + sidérophages. Le parenchyme pinéal adjacent est bien limité, vaguement lobulaire avec calcifications conchoïdes (corpora arenacea), comprimé et peut être interprète comme de la tumeur pinéale (pinéocytome ou tumeur pinéale de différenciation intermédiaire.


Pronostic excellent après exérèse.


Diagnostic différentiel : astrocytome pilocytique évoqué sur les fibres de Rosenthal et corps granulaires éosinophiles, mais le kyste est uniloculaire, sans microkystes ni vaisseaux gloméruloïdes. La NF montre quelques axones dans l'astrocytome pilocytique mais est – dans la gliose autour du kyste pinéal.


Pinécytome : évoqué si parenchyme pinéal comprimé avec architecture lobulaire perdue, mais présence de rosettes pinéocytomateuses rosettes, dans le kyste présence de corpora arenacea et bonne limitation



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.