» CANAL ANAL Syphilis et MST

Syphilis et MST


- Syphilis : la fréquence des localisations anorectales est de 10%, le chancre anal est difficile à voir, d'aspect fissuraire entre les plis radiés, ulcération +/- profonde à grand axe longitudinal, à fond rouge violacé, induré à bords nets.
Au stade secondaire ; lésions anales sous forme de syphilides papulo-érosives en rayon de roue
Lymphogranulome vénérien : maladie sexuellement transmissible due au chlamydia trachomatis dont l’incidence croît, pathologie endémique en zone tropicale et intertropicale, sinon chez homosexuels masculines. Pathologies associées : HIC jusque dans 76% des cas (Clin Infect Dis 2007 ;44:26), autre MST dans 39%, hépatite C dans 20%
Responsable d’une proctite granulomateuse similaire à la maladie de Crohn. Au 1er stade : 3 à 30 jours : lésion transitoire, imperceptible, au stade secondaire : adénopathies avec bubons, au 3ème stade : lésions digestives sous forme de sténoses et de fistules rectales, rectovaginales.
Imagerie  : #1, #2,#3,

Dans une étude de ces 2 pathologies dans un contexte de SIDA chez des homosexuels passifs, les ulcérations sont le tableau le plus fréquent, sinon des masses si syphilis, le diagnostic de lymphogranulome n’est pas évoqué cliniquement et les pathologistes pensent surtout à la syphilis alors que les cliniciens évoquent un condylome / MICI / malignité.
Histologie  : infiltrat lymphohistiocytaire net + plasmocytose et lymphocytes, peu d’inflammation aiguë, peu de distorsion cryptique, rarement des granulomes / métaplasie à cellules de Paneth Am J Surg Pathol. 2013 Jan ;37(1):38-46.
Associé à une hyperplasie neuromateuse et une fibrose extensive. Avec l’évolution prolongée on peut aboutir à une sténose rectale s’accompagnant de métaplasie squameuse. Dans de rares cas un carcinome squameux se développe dans un tel contexte. Images histologiques : #0, #1
http://www.pathologyoutlines.com/topic/anusLGV.html

(132) Rosai J. Anus. In : Rosai J, ed. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. StLouis : Mosby ; 1996. p. 800-14.

http://www.uvp5.univ-paris5.fr/campus-dermatologie/Cycle2/cadre.asp?frame=sommaire

Causes de douleurs anales : dans l’abcès péri-anal, la douleur augmente progressivement d'intensité, elle est continue, non rythmée par la selle et peut entraîner une insomnie. Le syndrome infectieux associé est d'intensité variable, souvent peu important. La simple incision de l'abcès laisse en général persister une fistule anale.

La fistule anale est souvent indolore dans l'intervalle des rétentions abcédées, possibilité de gêne locale, de prurit. Elle comporte un orifice externe à la peau péri-anale, un orifice interne au niveau de la ligne pectinée et un trajet dans le sphincter externe.

Dans la proctalgie fugace, la douleur rectale est intense, constrictive, souvent nocturne, brève (< 10 minutes). Dans la névralgie périnéale, les douleurs sont étendues complexes, difficiles à soigner, car on n'en trouve pas la cause.

Causes des rectorragies : procidence hémorroïdaire ; tumeurs (polypes adénomateux, tumeur villeuse, adénocarcinome, polypes juvéniles). La maladie hémorroïdaire (de loin la plus fréquente), n’est retenue qu'après exclusion des autres causes de rectorragies. Les autres causes proctologiques sont rares : fissure anale, carcinome épidermoïde de l'anus, excoriations cutanées par grattage, ulcération thermométrique (hémorragies abondantes), rectites : inflammatoires, infectieuses ou iatrogènes (suppositoires d'AINS, ou radiothérapie externe). L'extériorisation de sang rouge par l'anus peut provenir de lésions d'autant plus hautes (coliques, entériques ou gastroduodénales) que le débit du saignement est plus intense et que le transit intestinal est rapide. Toute rectorragie peut provenir d'une tumeur colique.

L'incontinence anale affecte 15 % de la population. Les malades évitent souvent de formuler leur incontinence au médecin (appelée « diarrhée » par les malades).

http://www.chups.jussieu.fr/



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.