» INTESTIN GRELE allergie alimentaire

allergie alimentaire


Allergie alimentaire : augmentation du nombre de personnes avec allergie alimentaire (entre 3 et 10 %, surtout des enfants) = réaction d’hypersensibilité immédiate de type I, provoquée par l’ingestion d’aliment dont les additifs alimentaires. Lors de la phase de sensibilisation = 1er contact de l’organisme avec l’allergène, avec production d’Ac spécifiques (Ig E) par des lymphocytes B, qui se fixent en suface des mastocytes qui ensuite libèrent de l’histamine. Phase de déclenchement 2ème contact de l’organisme avec l’allergène ou un de ses composants, qui est capté par les Ig E à la surface des mastocytes : synthèse et libération d’histamine.
Causes , tous les aliments peuvent provoquer une allergie (surtout les œufs (les Ag majeurs du blanc d’oeuf sont l’ovalbumine et l’ovomucoid qui conservent leur antigénicité après la cuisson), lait de vache (bêta-lactoglobuline), arachides (30% des allergies avant 15 ans), soja, noix, poissons (l’antigène principal responsable de l’allergie est la parvalbumine (morue)) et crustacés, sinon fruits exotiques, épices et condiments, huiles de tournesol et sésame, psyllium des barres diététiques, latex, nouveaux allergènes comme le lupin qui représente 1 % de la farine totale dans la baguette et les acariens).
Signes cliniques : variables : diarrhée, vomissement, reflux gastro-oesophagien, anorexie, cassure de la courbe de poids, choc anaphylactique, urticaire, oedème de Quincke ou dermatite atopique, signes respiratoires asthmatiques avec rhinite, laryngite, toux, dyspnée, sinon : palpitations cardiaques, picotement de la langue / gorge, hypotension artérielle
Diagnostic  : interrogatoire soigneux et analyse de l’alimentation du patient + tests cutanés (microponction épidermique, sur la face antérieure du bras, d’extraits allergéniques) et le dosage des Ig E spécifiques, des tests de provocation qui différencient une sensibilisation latente d’une allergie vraie (ils peuvent s’avérer dangereux si réactions sévères).
Traitement préventif : stratégies préventives de l’allergie alimentaire (précautions dès le plus jeune âge si personnes à risque (parents) avec 10% de risque si pas d’atopie parentale, vs 30% si 1 et 60% si 2 parents atopiques, si taux d’IgE dans le sang du cordon ombilical > 60 I.U./ml, risque élevé d’allergie. Si les enfants à risque sont allaités uniquement par le lait de leur mère pendant les six premiers mois, et qu’après on introduit lentement les aliments en retardant un peu l’introduction de certains aliments comme le lait de vache, les oeufs, le boeuf, le poulet et le blé, il semble que les enfants présentent moins de manifestations atopiques.
Le meilleur moyen de ne pas avoir d’allergie alimentaire est d’éviter l’aliment responsable de cette allergie quelque soit sa forme et sa présentation, surtout si réactions anaphylactiques, l’entourage ou la personne allergique possède une trousse d’urgence avec de l’adrénaline (en seringue ou sous forme d’ampoule à casser sur un sucre et à placer sous la langue), un corticoïde ou un antihistaminique..
Les fausses réaction allergiques miment une allergie (pas de mécanisme immunoallergique) : soit apport excessif d’amines biogènes (histamine, tyramine, putrescine, catécholamines), libération non immunologique de médiateurs par les mastocytes par peptones / lectines végétales / contaminants fongiques. Le tableau varie de la simple réaction urticarienne au choc anaphyllactoïde (+ tardif que l’anaphyllaxie IgE médiée car survient après 2 heures, suite à lait de vache , fruits (kiwi, banane, lmangue, avocat, pomme), légumineuses (arachide, soja), légumes (céleri, pomme de terre, tomate)



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.