» Embryon - foetus Cordon ombilical lésions vasculaires du cordon

lésions vasculaires du cordon


Thrombose des vaisseaux ombilicaux Hum Pathol. 2010 Jul ;41(7):971-9 : parfois secondaire à une torsion ou à une compression, elle peut s’étendre aux vaisseaux de la surface placentaire et aux vaisseaux des troncs villositaires. Une thrombose récente est de consistance molle et de coloration rouge ; une thrombose ancienne est ferme et jaunâtre. De la veine ombilicale dans 75 % des cas, et d’une des 2 artères ombilicales, sinon, dans 20% thrombose veineuse et artérielle.
Ils sont associés à des infarctus viscéraux, paralysie cérébrale, hémorragie massive fœto-maternelle, RCIU, incidence de 1/1300 dans les grossesses normales et 1/1000 des autopsies périnatales, toutes les autres anomalies du cordon (trop long ou court, insertion anormale, compression, nœuds, torsion, insertion périphérique, funiculite, hématomes) provoquent aussi des décès fœtaux. La thrombose est associée à une funisite, vascularite funiculaire infectieuse ou non, maladies auto-immunes maternelles, troubles maternels ou fœtaux de la coagulation sanguine..

Hématome  : La fréquence est faible : 1/10 000 grossesses, il siège dans la gelée de Wharton et est significatif si > 4 cm grand axe, > 1.5 cm de diamètre (étiologie souvent inconnue (phénomènes de torsion / traction sur cordon court, traumatisme au cours de l’accouchement, prolapsus), sinon rupture de varice de la veine ombilicale, procédures invasives prénatales (amniocentèse ou cordocentèse), en association avec kystes du cordon). Se présente comme gonflement rouge-violet du bout fœtal, associé à mortalité périnatale de 40 à 50 %, par perte hémorragique ou compression des vaisseaux ombilicaux. Si l’amnios est intact, il s’agit d’un hématome simple (80 % des cas) ; sinon, il s’agit d’un hématome rompu avec diffusion de sang dans le liquide amniotique (20 %). Le déficit localisé en gelée de Wharton semble jouer un rôle important. Souvent situé à l’extrémité fœtale du cordon, souvent unique, parfois multiple. Le risque fœtal dépend de la quantité du sang fœtal perdu et de la compression exercée par l’hématome sur les vaisseaux du cordon.
Echographie : épaississement échogène localisé du cordon.

Possibilité d’hémangiome, rare, masse hyperéchogène de l’extrémité placentaire du cordon, pouvant aller jusqu’à 15 cm, association à : polyhydramnios, hydrops, AFP sérique accru ou d’angiomyxomes du cordon, angiomes cutanés fœtaux / autres tumeurs fœtales.
Multiples cavités vasculaires et dégénérescence mucoïde de la gelée de Wharton +/- compression vasculaire funiculaire, de l’insertion du cordon au placenta.
Echographie  : masse solide finement échogène, homogène ou hétéroéchogène, à contour net, hypervascularisé au Doppler.
Histologie  : capillaires ou caverneux, avec dégénérescence myxoïde de la gelée de Wharton.

Anomalies des vaisseaux ombilicaux : anévrysmes
Amincissement segmentaire : Rare, 1.5% des placentas, touche surtout la veine ombilicale (76%), plus rarement les artères ombilicales (24%). Associé a des anomalies congénitales (anencéphalie, génito-urinaires), complications (fluide amniotique avec méconium, gémellité, cordon nuqual Archives 1994 ;118:826)
Histologie  : média quasiment absente au moins focalement ; souvent <30% de la circonférence vasculaire.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.