» Anatomie pathologique générale vitesse de sédimentation (VS)

vitesse de sédimentation (VS)


Vitesse de sédimentation (réaction de Biernacki) : mesure la vitesse à laquelle sédimentent les cellules du sang dans un plasma anticoagulé par un chélateur du calcium, le tout dans un tube de 2.5 mm d diamètre de 20 cm de haut, à une heure on mesure la différence entre le ménisque plasmatique et le haut de la colonne cellulaire en mm. La densité supérieure des cellules est contrecarrée par un courant ascendant réactionnel. De nombreux facteurs modifient cette sédimentation, le plus important étant les rouleuax.
Les GR portent en surface des charges négatives qui empêchent leur agrégation , si ces charges sont neutralisées, les GR s’empilent eu rouleaux dont le ratio poids/volume est augmenté avec donc VS accrue. La neutralisation de ces charges se fait par adsoprtion de macrommolécules, surtout si elles sont asymétriques et de haut PM, parmi lesquelles : fibrinogène, globulines (alpha, bêta et gamma), CRP, orosomucoïde, céruléoplasmine, haptoglobine, albumine (la plupart des protéines de l’inflammation, sauf les gammaglobulines).
Autres facteurs moins importants :
Nombre et forme des GR : VS accrue si anémie, diminuée si polyglobulie, hyperleucocytose, , la VS augmente avec l’âge, sexe féminin, grossesse (++ jusqu’à 40, 50), hypercholestérolémie, anémie, bien sûr si inflammation (alpha2globulines > 8mg/L, augmentation de CRP / fibrinogène) et hypergammaglobulinémie.
Une VS est anormale si > 30, chez l’homme > âge/2, chez la femme si < âge +10 divisé par 2.
Pour interprèter la VS il faut : NFS, électrophorèse (Ig monoclonale ou élévation des alpha 2 et gamma pour l’inflammation), dosage de fibrinogène, CRP, chercher une anémie des rouleaux.
La VS est diminuée si si : polyglobulie, anomalie de forme des GR (sphérocytose, anisocytose, acanthocytose), si hyperleucocytose > 105/mm3, insuffisance cardiaque, cachexie, cryoglobulinéme, corticothérapie à fortes doses, délai d’acheminement > 2 heures.
La CRP permet une surveillance + fine car augmente te se normalise plus vite que la VS, mais pas de valeur diagnostique supérieure, acr possibilité de normalisation transitoire.
La VS a un mauvais rendement sur bilan de santé car positif dans moins de 0.1 %, sa faible sensibilité n’exclut pas une organicité.
Si VS élevée, chercher des signes associés : asthénie, amaigrissement, fièvre, sueurs nocturnes, des signes urinaires, digestifs, respiratoires, ORL, oculaires, des douleurs ( os, articulations, céphales), notion de voyages +++ Alimentation à risque.
Examen clinique : complet, méticuleux : du souffle cardiaque à la dentition avec recherche d’adénopathies et de lésions cutanées...
Au terme du bilan, soit on a 1 diagnostic soit il faut chercher plus avant (la clinique restant toujours muette ou sans orientation nette - type asthénie, amaigrissement).
Sérologie CMV, HIV./ IDR,
Rx poumon, ASP, Echographie abdominale et pelvienne
Rx Sinus, Panoramique dentaire
Bilan auto-immun : facteur rhumatoïde, C3, C4, anticorps antinucléaires.
Bilan parasitaire des selles et paludisme si zone d’endémie ou voyage
Si bilan négatif : Fibroscopie, coloscopie, TDM thoracique, abdomino-pelvien
Biopsie de l’artère temporale au delà de 60 ans
Si bilan négatif avec VS > 100 mm, hospitalisation si altération de l’état général..
Si bilan négatif et VS < 100 mm avec état général conservé sans symptomatologie, alors surveillance.

Etiologie des syndromes inflammatoires au long cours avec asthénie, amaigrissement ou fébricule

Pathologies infectieuses : endocardite, tuberculose, abcès profonds, prasitoses et mycoses profondes, infection virale chronique : VIH, hépatites B et C
Néoplasies : solide, hémopathie
Maladies systémiques et rhumatologiques inflammatoires : LEAD, Horton (si > 55 ans), périartérite noueuse, maladie de Wegener, mosite, mladie de Still de l’adulte, rhumatismes inflammatoires chroniques
Maladies thromboemboliques : maladie de Whipple, fièvres périodiques, phéochromocytome, thyroïdite, hépatopathie auto-immune, entéropathie inflammatoire, maladie de Münchhausen



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.