» CANAL ANAL Anite infectieuse et parasitaire

Anite infectieuse et parasitaire


Anites infectieuses : aspect inflammatoire anal et/ou péri-anal. Il peut s’agir d’un érythème isolé, asymptomatique ou révélé par des signes fonctionnels anaux : diarrhée, prurit, ténesme, rétention de selle. Chez la fille, une vulvite peut être le symptôme révélateur.
Chez l’enfant, l’oxyurose est fréquente et un traitement symptomatique peut être facilement prescrit mais c’est le prurit anal ou péri-anal qui résume le tableau. Le flubendazole est le traitement des formes digestives simples de l’enfant.
Différents germes sont responsables d’anites en pathologie pédiatrique :
L’anite streptococcique touche plus fréquemment le garçon, classiquement autour de 5 ans, et il existe un important retard au diagnostic. Celui-ci repose sur l’identification par écouvillonnage anal d’un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (les prélèvements de gorge sont également positifs dans 50 %). Antibiothérapie par pénicilline V (per os) pendant 3 semaines, sans nécessité d’y associer des traitements locaux. Les staphylocoques provoquent des tableaux similaires, ainsi qu’E coli. Prélèvements des gîtes microbiens, afin de prescrire une antibiothérapie adaptée, éventuellement associée à une désinfection des gîtes.
Il a été également décrit un érythème péri-anal récurrent, lié à la production d’une toxine par un staphylocoque doré local. Erythème périnéal parfois douloureux qui s’étend jusqu’à la racine des membres et la région pelvienne, avec sensation de tension locale, érythème palmo-plantaire (puis desquamation une dizaine de J + tard), pharyngite et langue framboisée. Il survient 24 à 48 heures après une pharyngite aiguë sans fièvre. De caractère récurrent, sans périodicité particulière (quelques semaines à quelques mois). On a pu isoler un staphylocoque doré dans la culture des prélèvements de gorge avec production d’une toxine exfoliatrice. Il importe donc de rechercher des gîtes microbiens, afin d’instituer une antibiothérapie antistaphylococcique par voie générale, éventuellement associée à une désinfection des gîtes microbiens.
Certaines anites streptococciques de l’enfant pourraient être associées à la survenue d’un psoriasis en goutte, l’exotoxine bactérienne se comportant comme un « superantigène » favorisant la survenue du psoriasis.
- amibiase  : (voir colon)
- schistosomiase : la rectite bilharzienne est fréquente, infestation par immersion dans l'eau stagnante infectée par le cercaire. La lésion élémentaire est le nodule granulomateux qui fait saiilie sous la muqueuse rectale (voir colon et grêle). . L'infestation rectale se traduit par un semis de granulations saillantes et fines, parfois polype bilharzien, blanc ou jaune, sessile ou pédiculé.
- L'oxyurose est due à la présence dans l'intestin d'Enterobius vermicularis, vers ronds (nématodes) blancs de 5 mm (mâles) à 1 cm (femelles). Présente partout dans le monde, très contagieuse, cette nématodose se voit surtout chez l'enfant.
Parasitose digestive cosmopolite, dont la fréquence et l'intensité du parasitisme sont plus élevées dans les pays en voie de développement. Le portage à la bouche de doigts souillés par le grattage de la région anale explique la grande contagiosité chez les enfants et, par la même, les contaminations familiales et en milieux scolaires.
Les oxyures adultes s'accouplent dans la région iléo-caecale. Puis, les femelles parcourent le côlon jusqu'à la marge anale qu'elles atteignent en principe le soir ou au début de la nuit. Les oeufs embryonnés sont alors libérés au niveau des plis radiés de l'anus et sont immédiatement infestants, c'est à dire sans attendre une maturation dans le milieu extérieur. L'auto-infestation en est ainsi facilitée de même que la transmission inter-humaine par les vêtements, la literie ou les mains. Une fois ingérés par un proche ou par le patient lui-même, les oeufs éclosent dans l'estomac, libèrent des larves qui migrent vers la région iléo-caecale et deviennent adulte après 3 semaines et 5 mues successives. Il n'existe pas de passage extra-intestinal.
Clinique : surtout prurit anal le soir au moment du coucher, parfois troubles du comportement à type d'irritabilité, de cauchemars et d'insomnies mais aussi de douleurs abdominales et de diarrhées.
L'examen clinique peut montrer des lésions de grattage de la marge anale. Des atteintes vulvaires sont décrites chez la fille et des oxyures ont été parfois retrouvés sur des pièces opératoires d'appendicectomie.
Le diagnostic macroscopique montrant la présence de petit vers ronds blanchâtres dans les selles peut être fait par le patient lui-même ou la mère d'un enfant atteint. La méthode de choix pour la mise en évidence des œufs est le "scotch test" : le matin, de préférence avant la toilette et avant défécation, un fragment de ruban adhésif transparent est appliqué sur les plis radiés de l'anus préalablement déplissés. Le ruban est ensuite collé sur une lame pour être examiné au microscope. Les œufs sont incolores, asymétriques, ovalaires et mesurent 55 par 30 microns.
Images macroscopiques : oxyure entier
Images histologiques : oxyure et oeufs
 Traitement médicamenteux en prise unique à renouveler 21 jours après la première prise :
Fluvermal® (flubendazole) 100mg en une prise ou Zentel® (albendazole) 200mg en une prise avant 2 ans, 400 mg en une prise après 2 ans ou Combantrin® ou Helmintox® (palmoate de pyrantel) 12,5 mg/kg en une prise.
 Pour prévenir les ré-infestation : Traitement de la famille vivant au contact du patient, changement du linge et de la literie le jour du traitement. Lavage des mains après défécation et avant les repas, brossage et coupage des ongles régulièrement.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.