» COEUR Endocardite médicamenteuse

Endocardite médicamenteuse


Endocardite médicamenteuse

suite à médicaments transformés en norfenfluramine (fenfluramine, phentermine, benfluorex), en échocardiographie : épaississement des valves en l’absence de : syndrome carcinoïde, cœur rhumatoïde, , endocardite de Libman-Sacks, anomalie congénitale, remodelage du cœur gauche d’origine ischémique. Autres causes : alcaloïdes de l’ergot de seigle (methysergide, ergotamine) ou agonistes (pergolide, cabergoline), traitement du Parkinson / hyperprolactinémie, guanfacine, oxymetazoline, quinidine, 3,4 methylendioxymétamphétamine (MDMA, ’Ecstasy’), xylometazoline, fenoldapam

Macroscopie  : En mitral et tricuspide : atteinte sous valvulaire avec épaississement et raccourcissement avec malcoaptation et régurgitation

En valve aortique : épaississement en dôme + régurgitation sans dilatation de l’Aorte, pas/peu de calcification



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.