» CAVITE NASALE Carcinome basaloïde rhabdoïde

Carcinome basaloïde rhabdoïde


Parmi les carcinomes sinonasaux peu différenciés on distingue : le carcinome basaloïde, lympho-épithélial, sinonasal indifférencié et à petites cellules.

Série de 3 cas T4 avec aspect mixte carcinome basaloïde et rhabdoïde Am J Surg Pathol.2014 Sep ;38(9):1274-81.

Histologie  : tumeur bleue au faible grossissement avec mélange intime de cellules compactes basaloïdes en nids avec palissades périphériques, pseudorosettes périvasculaires, et rares cellules rhabdoïdes éparpillées. Composante exophytique papillomateuse et pagétoïde de surface extensive, avec remplacement des glandes muqueuses sous jacentes imitant un paillome inversé.

Immunohistochimie  : positivité de p16 (absence de DNA d’HPV ou d’EBV en ISH), AE1AE3 +, CK5 et vimentine dans les cellules basaloïdes et rhabdoïdes, perte complète nucléaire de SMARCB1.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.