» CAVITE BUCCALE carcinome malpighien papillaire

carcinome malpighien papillaire


Le carcinome épidermoïde papillaire (exophytique) Arch Pathol Lab Med.2014 Jun ;138(6):731-44 : peu fréquent, de bon pronostic, de la bouche, larynx, plus rarement dans l’oro ou l’hypopharynx, les atypies permettent de les différencier des papillomes, peu de kératinisation (souvent absente, ou très localisée) et des xellules immatures basaloïdes imitant un carcinome in situ, à distinguer d’une papillomatose ou carcinome verruqueux. En macroscopie lésion friable avec composante exophytique papillaire
Ce carcinome doit être considéré comme infiltrant, même si, l’invasion du stroma est parfois très difficile à percevoir.
Diagnostic différentiel  : papillomatose laryngée, carcinome épidermoïde conventionnel et verruqueux. L’HPV pourrait avoir un rôle oncogène.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.