» Biologie et génétique Immunohistochimie des pathologies infecteuses

Immunohistochimie des pathologies infecteuses


Immunohistochimie des pathologies infecteuses : pour l’hépatite B Ac anti HBs et HBc, pour l’herpès : Ac anti HSV et VZV (varicelle zona), NB intérêt de HHV8 dans le sarcome de Kaposi, le lymphome d’épanchement et le castleman multicentrique. Efficacité de l’Ac anti CMV (similaire à la culture et hybridation in situ), on peut rechercher le CMV dans la RCUH résistant aux corticoïdes ou dans le SNC des greffés hépatiques avec complications neurologiques ou dans les produits d’avortement du premier trimestre ou dans les biopsies hépatiques de patients greffés.
Le parvovirus B19 est responsable d’infections cliniques, érythème infectieux, arthropathie aiguë, crise d’aplasie, hydrops fœtal, anémis chronique, aplasie rouge. A la BOM : diminution ou absence des précurseurs de la lignée rouge avec de grands pronormoblastes, des inclusions intranucléaires des cellules érythroïdes. Il existe un Ac anti VP1/VP2.
Polyomavirus : infection fréquente durant l’enfance, puis le virus devient latent, lors d’une greffe rénale possibilité de réactivation dans le greffon (2 à 4 %) avec inflammation mononucléée interstitielle et atrophie tubulaire, difficile à distinguer d’un rejet aigu, on peut utiliser un Ac anti Ag T de SV40.
Le virus JC est responsable de leucoencéphalopathie multifocale progressive avec des astrocytes géants bizarres et des modifications cytopathiques des oligodendrocytes, on peut utiliser l’Ac anti VP1 pour ce diagnostic



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.