» CANAL ANAL Lymphome plasmoblastique

Lymphome plasmoblastique


La forme anorectale de lymphome est caractéristique du SIDA et touche des hommes jeunes (moyenne de 35 ans) ayant des rapports rectaux, ce lymphome est situé dans le canal anal ou rectum, de haut grade avec un mauvais pronostic. Ce type de lymphome a été également décrit dans la cavité buccale, il se caractérise par une prolifération marquée similaire à celle du Burkitt (Ki-67 > 95%), l’absence de marqueurs B (CD79a +/-, CD20-) ou T, CLA - ou faible, positivité des marqueurs plasmocytaires (CD 138, EMA, monotypie lambda ou kappa dans plus de la moitié des cas). Infection fréquente par EBV, CK +/- (marquage golgien), absence de pic à l’électrophorèse sérique, absence d’extension médullaire, de très mauvais pronostic. Avec une immunohistochimie sommaire le diagnostic peut errer facilement vers une tumeur ou carcinome indifférencié (20 ;21).
Dans la population générale ce lymphome se présente avec un sex ratio équilibré chez des sujets âgés de la sixième et de la septième décennie, avec un faible grade dans le rectum haut. Il est à noter que tous les organes peuvent être le siège d’un lymphome post-SIDA (22 ;23).

(20) Delecluse HJ, Anagnostopoulos I, Dallenbach F, Hummel M, Marafioti T, Schneider U et al. Plasmablastic lymphomas of the oral cavity : a new entity associated with the human immunodeficiency virus infection. Blood 1997 ; 89(4):1413-1420.

(21) De Mascarel A, Merlio JP, Coindre JM, Goussot JF, Broustet A. Gastric large cell lymphoma expressing cytokeratin but no leukocyte common antigen. A diagnostic dilemma. Am J Clin Pathol 1989 ; 91(4):478-481.

(22) Neoplastic hematopathology. second ed. Philadelphia : Lippincott Williams and Wilkins, 2001.

(23) Ioachim HL, Weinstein MA, Robbins RD, Sohn N, Lugo PN. Primary anorectal lymphoma. A new manifestation of the acquired immune deficiency syndrome (AIDS). Cancer 1987 ; 60(7):1449-1453.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.