» COLON yersiniose

yersiniose


Yersiniose  : de type enterolitica ou pseudotuberculosis donne lieu à une atteinte granulomateuse + hyperplasie lymphoïde en particulier au niveau de l’appendice (1), de l’iléon terminal ou colon proximal + N mésentériques avec iléite ou colite et ulcérations aphtoïdes au-dessus des plaques de Peyer, aspect similaire à infection par Campylobacter. Ce germe a été impliqué dans la maladie de Crohn (2).
Zoonose transmise par des animaux domestiques et sauvages, par ingestion (lait contaminé, végétaux, crus), rare après transfusion ou transmission maternelle, inoculat de 109 organismes, délai dincubation de 4 à 7 J. Surtout durant l’enfance, sous forme d’entérocolite de 1 à 3 semaines avec fièvre, diarrhées, douleurs abdominales imitant une appendicite +/- pharyngite, le plus souvent involution spontanée, parfois thrombose mésentérique, rupture digestive / sepsis si comorbidité. Rares complications sous forme de polyarthrite réactionnelle et polyartérite noueuse
Clinique  : entérocolite nécrosante chez bébé, avant 4 ans entérocolite de 1 à 3 semaines avec fièvre, diarrhées, nausées et vomissements dans 15 à 40%, rare diarrhée hémorragique ou perforation iléale. Après 4 ans imite une appendicite +/- appendicite granulomateuse, rares thromboses mésentériques avrec nécrose intestinale
Macroscopie  : paroi épaissie, oedémateuse +/- ulcères.
Histologie  : hyperplasie lymphoïde, cryptite, sans troubles architecturaux ni granulomes suppuratifs.
Images histologiques : #0, #1,
Diagnostic différentiel : Crohn, colite résolutive appendicite aiguë dans ganglion : maladie des griffes du chat, lymphogranulome vénérien
Parfois arthrite (Clin Infect Dis 1997 ;25:831) ; voire colite collagène (Dig Dis Sci 1998 ;43:1341, Scand J Gastroenterol 2002 ;37:711).
http://emedicine.medscape.com/article/970186-overview
http://emedicine.medscape.com/article/226871-overview
http://emedicine.medscape.com/article/232343-overview

Reference List

(1) Lamps LW, Madhusudhan KT, Greenson JK, Pierce RH, Massoll NA, Chiles MC et al. The role of Yersinia enterocolitica and Yersinia pseudotuberculosis in granulomatous appendicitis : a histologic and molecular study. Am J Surg Pathol 2001 ; 25(4):508-515.
(2) Lamps LW, Madhusudhan KT, Havens JM, Greenson JK, Bronner MP, Chiles MC et al. Pathogenic yersinia DNA is detected in bowel and mesenteric lymph nodes from patients with Crohn’s disease. Am J Surg Pathol 2003 ; 27(2):220-227.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.