» Immunohistochimie Bêta caténine

Bêta caténine


Bêta caténine (Mod Pathol 2012 ;25:1551) nucléaire et cytoplasmique (60-90%, moins fréquent si contexte de FAP), bêta caténine nucléaire + (100%) spécifique car – dans fasciites, cicatrices (sauf exceptions), sarcome fibromyxoïde de bas grade (selon certains) et autres sarcomes/tumeurs myofibroblastiques ou fibroblastiques, Am J Surg Pathol 2005 ;29:653)(69) (mais décrit également dans fibrome de Gardner, une partie des tumeurs fibreuses solitaires, la moitié des fibromatoses superficielles et synovialosarcomes, 26% des sarcomes myofibroblastiques de bas grade, 20% des fibrosarcomes et 20 à 35% des tumeurs fibreuses solitaires, des HMF myxoïdes, myofibromes, 30% des LGFMS(selon d’autres), rare dans le fibrosarcome infantile, fibroblastome desmoplasique, GIST). Elle distingue la fibromatose mésentérique (noyaux positifs) des GIST (négatives) et de la mésentérite sclérosante (négative, Am J Surg Pathol 2002 ;26:1296). Elle permet de catégoriser les différents types d’adénomes hépatocellulaires pour les distinguer de l’hyperplasie nodulaire focale (Am J Surg Pathol 2012 ;36:1691, Int J Hepatol 2013 ;2013:268625, Hum Pathol 2013 ;44:750).



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.