» FOIE Angiomatose bacillaire

Angiomatose bacillaire


L’angiomatose bacillaire (1 ;2) (voir ganglions et tissus mous) : le foie peut être le siège d’une localisation typique ou sous forme de péliose (3) est considérée par les auteurs de l’AFIP comme une variante de péliose (1) et peut se voir dans un contexte de maladie débilitante (tuberculose, cancer, SIDA) (4) avec mise en évidence de Bartonella Henselae. On note la présence de cellules rondes pourpres granulaires, contenant des bacilles au Whartin-Starry.

Traitement par antibiotiques(4)

 

Reference List

 

 (1) Ishak KG, Goodman ZD, Stocker JT. Tumors of the liver and intrahepatic bile ducts. Third series ed. Washington : Armed Forces Instutute of Pathology, 2001.

 (2) Dehner LP, Ishak KG. Vascular tumors of the liver in infants and children. A study of 30 cases and review of the literature. Arch Pathol 1971 ; 92(2):101-111.

 (3) Leong SS, Cazen RA, Yu GS, LeFevre L, Carson JW. Abdominal visceral peliosis associated with bacillary angiomatosis. Ultrastructural evidence of endothelial destruction by bacilli. Arch Pathol Lab Med 1992 ; 116(8):866-871.

 (4) Mainguene C, Moreau A, Hofman P, Milpied-Homsi B, Roulot D, Marullo S et al. [Bacillary peliosis in AIDS. Anatomo-clinical study of 2 cases]. Ann Pathol 1993 ; 13(5):341-345.

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.