» VESICULE BILIAIRE Tumeur carcinoïde

Tumeur carcinoïde


Tumeurs neuroendocrines (1), on utilise la m^me classification que partout ailleurs avec les tumeurs G1, G2 , les carcinomes neuroendocrines à petites et ceux à grandes cellules, les formes mixtes et les formes rares. 
Carcinoïde (1-5) = tumeur neuroendocrine de grade 1  : forme très rare aussi, seulement 0,2%, de toutes les tumeurs de la vésicule biliaire et moins de 0,2 % de tous les carcinoïdes du tube digestif.
Macroscopie : c’est une lésion qui est souvent de petite taille, gris jaune sous forme d’un nodule sous muqueux.
Histologie : petits nids de cellules compactes agencées en travées, nids, lobules, avec une vascularisation marquée endocrinoïde comme cela est classique dans toutes les autres localisations du tube digestif. Il semble exister un taux important de carcinoïdes atypiques. Une proportion variable selon les auteurs de tumeurs carcinoïdes de la vésicule biliaire et des voies biliaires extra-hépatiques sont en fait des tumeurs mixtes, associant une population exocrine adénomateuse ou adénocarcinomateuse et une population endocrine tumorale, formée de cellules néoplasiques produisant habituellement de la sérotonine ou de la gastrine. Le contingent exocrine est lui-même souvent très polymorphe, associant des cellules mucosécrétantes, des cellules cylindriques et des cellules de type Paneth. Des tumeurs mixtes complexes associant plusieurs contingents ont été également rapportées (6). Les tumeurs carcinoïdes peuvent se voir aussi dans les canaux biliaires extra-hépatiques (7). Il a été décrit une variante à cellules claires, associée à un Von Hippel-Lindau (8).
Génétique : les tumeurs neuroendocrines montrent des mutations fréquentes de p53 (64%)(2 ;9).
Reference List
 
 (1) Bosman FT, Carneiro F, Hruban RH, Theise ND. WHO classification of tumours of the digestive system. 4th edition ed. Lyon : International agency for research on cancer, 2010.
 (2)  Aaltonen LA, Jass JR, Howe JR. Carcinoma of the gallbladder and extrahepatic bile ducts. In : Hamilton SR, Aaltonen LA, editors. Tumours of the digestive system. Pathology and genetics. Lyon : IARCC Press, 2000 : 206-
214.
 (3) Albores-Saavedra J, Henson DE. Tumors of the gallbladder and extrahepatic bile ducts. second series ed. Washington : Armed forces istitute of pathology, 1986.
 (4) Wada A, Ishiguro S, Tateishi R, Ishikawa O, Matsui Y. Carcinoid tumor of the gallbladder associated with adenocarcinoma. Cancer 1983 ; 51(10):1911-1917.
 (5) Yamamoto M, Nakajo S, Miyoshi N, Nakai S, Tahara E. Endocrine cell carcinoma (carcinoid) of the gallbladder. Am J Surg Pathol 1989 ; 13(4):292-302.
 (6)  Hervieu V, Scoazec JY. [Mixed endocrine tumors]. Ann Pathol 2005 ; 25(6):511-528.
 (7) Angeles-Angeles A, Quintanilla-Martinez L, Larriva-Sahd J. Primary carcinoid of the common bile duct. Immunohistochemical characterization of a case and review of the literature. Am J Clin Pathol 1991 ; 96(3):341-344.
 (8) Sinkre PA, Murakata L, Rabin L, Hoang MP, Albores-Saavedra J. Clear cell carcinoid tumor of the gallbladder : another distinctive manifestation of von Hippel-Lindau disease. Am J Surg Pathol 2001 ; 25(10):1334-1339.
 (9) Rosai J. Gallbladder and extrahepatic bile ducts. In : Rosai J, editor. Ackerman's surgical pathology. St Louis : Mosby, 1996 : 943-968.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.