» VESICULE BILIAIRE CARCINOSARCOME

CARCINOSARCOME


 
Carcinosarcome (3) : forme très rare, environ 0,2 % des cas. Il répond à la définition classique puisqu’il est composé d’une composante mésenchymateuse maligne et d’une composante épithéliale maligne, malpighienne ou glandulaire.
Macroscopie : ce sont de volumineuses tumeurs polypoïdes remplissant la lumière, pédonculées ou sessiles avec un tissu blanc jaune à la coupe, avec nécrose et/ou hémorragie. image1 ; image2
Histologie : classique du carcinosarcome avec des éléments soit homologues (léiomyosarcome ou fibrosarcome) ou hétérologues (ostéosarcome, chondrosarcome, rhabdomyosarcome etc…). Images : #1 ; #2 ; #3 ; #7 ; #8 ; #11 ; #13
Le diagnostic différentiel se fait essentiellement avec l’adénocarcinome polymorphe sur l’absence d’ACE et de cytokératine dans les éléments de type mésenchymateux.
 
(3) Albores-Saavedra J, Henson DE.Hartmann WH, Sobin LH, eds. Tumors of the gallbladder and extrahepatic bile ducts. second series ed. Washington : Armed forces istitute of pathology ; 1986.


http://www.pathologyoutlines.com/gallbladder.html#carcinoma
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.