» PANCREAS EXOCRINE CARCINOMES DIVERS

CARCINOMES DIVERS




Autres carcinomes rares :(1 ;3 ;16)
Carcinome à cellules ciliées : aspect histologique d'adénocarcinome canalaire, mais cellules ciliées en microscopie électronique.
NB : le carcinome microglandulaire décrit antérieurement n'est plus reconnu de nos jours et correspond soit à un carcinome à cellules acineuses, soit à un carcinome endocrine.
Carcinome médullaire : rare, de description récente, associé à Kras sauvage et MSI (instabilité microsatellitaire)

La forme micropapillaire (92) : environ 1.3 % des carcinomes ont une composante micropapillaire. Taille moyenne de 3.2 cm, âge moyen de 69 ans, discrète prédominance masculine, N+ dans 2/3 des cas, survie moyenne de 8 mois.
Histologie : classique petits amas, empaquetés entourés de fentes, atypies +/- marquées, dans 2/3 inflammation stromale marquée à PNN

Exceptionnel cas de carcinome basaloïde, similaire aux formes ORL et de l'anus (voir carcinome basaloide dans cavité buccale) (135).
(1) Rosai J. Pancreas and ampullary region. In : Rosai J, ed. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. StLouis : Mosby ; 1996. p. 969-1013.

(3) Solcia E, Capella C, Kloppel G. Tumors of the exocrine pancreas. In : Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the pancreas. Third series ed. Washington : Armed forces institute of pathology ; 1997. p. 31-144.

(16) Kloppel G, Adler G, Hruban RH, Kern SE, Longnecker DS, Partanen TJ. Ductal adenocarcinoma of the pancreas. In : Hamilton SR, Aaltonen LA, eds. Tumours of the digestive system. Pathology and genetics. Lyon : IARCC Press ; 2000. p. 221-30.

(92) Khayyata S, Basturk O, Adsay NV. Invasive micropapillary carcinomas of the ampullo-pancreatobiliary region and their association with tumor-infiltrating neutrophils. Mod Pathol 2005 ; 18(11):1504-1511.

(135) Marucci G, Betts CM, Liguori L, Eusebi V. Basaloid carcinoma of the pancreas. Virchows Arch 2005 ; 446(3):322-324.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.