» PANCREAS EXOCRINE Cystadénocarcinome séreux

Cystadénocarcinome séreux


Cystadénocarcinome séreux(1-4) : Exceptionnel, seulement 25 cas décrits. De 52 à 81 ans, F/H = 2/1. Sa taille varie de 10 à 12 cm, dans la queue.
Macroscopie : aspect spongieux, grande taille, infiltration d’organes adjacents.
Histologie Ann Pathol.2016 Apr ;36(2):125-9 : semblable à celle de l’adénome séreux microkystique, ne s’en différencie que par des métastases et/ou un envahissement d’organes adjacents et/ou perméations néoplasiques périnerveuses. Cellules épithéliales cubiques uniformes riches en glycogène. Cas unique d’adénome séreux microkystique avec nids solides et cellules en bague à chaton, considéré comme carcinome sur adénome séreux microkystique Am J Surg Pathol. 2012 Feb ;36(2):305-10.

Diagnostic différentiel  : cystadénome séreux, l’évolution corrige le diagnostic
 
 
Reference List
 
 (1) Hruban RH, pitman MB, Klimstra DS. Tumors of the pancreas. washington : American registry of pathology, 2007.
 (2) Solcia E, Capella C, Kloppel G. Tumors of the exocrine pancreas. In : Rosai J, Sobin LH, editors. Tumors of the pancreas. Washington : Armed forces institute of pathology, 1997 : 31-144.
 (3) Capella C, Solcia E, Kloppel G, Hruban RH. Serous cystic neoplasms of the pancreas. In : Hamilton SR, Aaltonen LA, editors. Tumours of the digestive system. Pathology and genetics. Lyon : IARCC Press, 2000 : 231-233.
 (4) Bosman FT, Carneiro F, Hruban RH, Theise ND. WHO classification of tumours of the digestive system. 4th edition ed. Lyon : International agency for research on cancer, 2010.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.